Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Avatar22 REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 831462 messages dans 15005 sujets

Nous avons 7470 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est VELOSO Serge

La page Facebook de secours d’A.C.B.

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Livreo10

Derniers sujets

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 18:02

» [VOS ESCALES] Seychelles
par Jean-Léon Aujourd'hui à 17:50

» [CAMPAGNE] NOUMÉA Tome 2
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 17:47

» ALIDADE (HYDRO)
par Tinto Aujourd'hui à 17:42

» [Aéronavale divers] Alouette 3
par douzef Aujourd'hui à 17:40

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par gilbert kerisit Aujourd'hui à 17:23

» CANOPUS (DC)
par J-L-14 Aujourd'hui à 17:20

» AUNIS (TRANSPORT)
par J-L-14 Aujourd'hui à 17:12

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par CARRET Aujourd'hui à 17:03

» RHÔNE (BSL)
par D.THIEBAULT Aujourd'hui à 17:00

» VENUS (SM)
par guena29 Aujourd'hui à 16:40

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 4
par Jean-Marie41 Aujourd'hui à 16:39

» [ Blog visiteurs ] Demande de renseignements Paul Pesqué classe 1937 Béveziers et Aviso-Colonial Entrecasteaux
par Invité Aujourd'hui à 16:04

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 11
par Mono Aujourd'hui à 14:03

» BLAVET (BDC)
par GYURISS Aujourd'hui à 13:09

» ASTROLABE (BH)
par Charly Aujourd'hui à 11:10

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades TCD OURAGAN de 69 à 72
par Octave Aujourd'hui à 9:11

» CASABIANCA (EE)
par JACQUES SOUVAY ou BILL Aujourd'hui à 7:10

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par pinçon michel Aujourd'hui à 6:33

» [OPÉRATIONS DE GUERRE] GUERRE DE CORÉE - TOME 2
par COLLEMANT Dominique Hier à 20:04

» [Associations anciens marins] FNOM
par Charly Hier à 17:19

» D'ESTRÉES (EE)
par LABILLE lionel Hier à 15:56

» [ Associations anciens Marins ] Une nouvelle nuit de la Marine pour L'AMMAC d'Angers
par Jo Hier à 15:02

» [Les anciens avions de l'aéro] Les Vickers Wellington de l’Aéronavale
par DALIOLI Hier à 13:24

» LA LORIENTAISE
par marsouin Hier à 9:59

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par passe plat Hier à 9:45

» GROUPE ÉCOLE DES MÉCANICIENS ( TOME 3 )
par ANDRY Hier à 7:34

» RUBIS (SNA)
par Charly Dim 29 Mar 2020 - 18:40

» TARTU (EE)
par Xavier MONEL Dim 29 Mar 2020 - 16:11

» ESCADRILLE 22 S
par LOSSOUARN Dim 29 Mar 2020 - 9:11

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par pinçon michel Dim 29 Mar 2020 - 7:31

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JONCQUET Sam 28 Mar 2020 - 23:24

» CLEMENCEAU (P.A) - TOME 3
par MARTIN Jean-Pierre Sam 28 Mar 2020 - 18:19

» VERDON (PETROLIER)
par LES BORMETTES Sam 28 Mar 2020 - 18:14

» MAILLÉ BREZÉ (EE)
par rambic Sam 28 Mar 2020 - 17:26

» VAR (BCR)
par Goril75 Sam 28 Mar 2020 - 16:35

» [ Aéronavale divers ] Aviation navale ?
par bourneton Sam 28 Mar 2020 - 9:59

» MAINE (BB - MURUROA)
par Michel Roux Sam 28 Mar 2020 - 9:38

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 02
par DALIOLI Sam 28 Mar 2020 - 8:59

» MAURIENNE (BB - MURUROA)
par COLLEMANT Dominique Ven 27 Mar 2020 - 22:16

» TONNERRE (PHA)
par marsouin Ven 27 Mar 2020 - 22:00

» ISÈRE (PR)
par marsouin Ven 27 Mar 2020 - 19:42

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Bureaumachine busset Ven 27 Mar 2020 - 19:15

» LE CHAMPENOIS (ER)
par JBY Ven 27 Mar 2020 - 17:23

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC du Pays de Montbéliard (25)
par CLAUDEL JEAN-PIERRE Ven 27 Mar 2020 - 16:16

» MINERVE (SM) - TOME 2
par VERNEYGérard84 Ven 27 Mar 2020 - 13:59

» [ Bâtiments de ligne ] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par Jean-Léon Jeu 26 Mar 2020 - 22:06

» MURUROA - FANGATAUFA VOLUME 3
par jean-claude BAUD Jeu 26 Mar 2020 - 14:26

» [ École des Mousses ] 2ème compagnie mars 72 - mars 73
par dominiquemorel26000 Jeu 26 Mar 2020 - 12:43

» [ École des Mousses ] École des mousses promotion 73/74
par CPM73 Jeu 26 Mar 2020 - 9:26

» [VOS ESCALES] Panama
par vazeilles Mer 25 Mar 2020 - 22:17

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par JONCQUET Mer 25 Mar 2020 - 17:07

» FLOTTILLE 24 F
par NEHOU Mer 25 Mar 2020 - 17:03

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par Charly Mer 25 Mar 2020 - 10:57

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par pinçon michel Mer 25 Mar 2020 - 7:41

» [Campagnes C.E.P.] Les îles de la Polynésie Française
par Charly Mer 25 Mar 2020 - 7:32

» [ Logos - Tapes - Insignes ] LES INSIGNES DE L'AÉRONAUTIQUE NAVALE...
par morbihannais Mar 24 Mar 2020 - 19:09

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI
par Charly Mar 24 Mar 2020 - 15:50

» [VOS ESCALES ] Thaïlande
par Bureaumachine busset Mar 24 Mar 2020 - 15:01

» [ VOS ESCALES ] SAINT PIERRE ET MIQUELON
par J.Revert Mar 24 Mar 2020 - 13:53

» [ VOS ESCALES ] Hong Kong
par J-L-14 Mar 24 Mar 2020 - 12:53

» Recherche camarade EE DUPERRE années 1963-1966 - BREST
par urbain Mar 24 Mar 2020 - 10:19

» [VOS ESCALES ] Mexique
par COLLEMANT Dominique Lun 23 Mar 2020 - 20:53

» [ Recherches de camarades ] CFM Pont Réant 1951
par LECERF Lun 23 Mar 2020 - 15:28

» GARONNE (BSL)
par Max Péron Lun 23 Mar 2020 - 10:44

» [ Blog visiteurs ] Recherche infos parrainage entre le DC CEPHEE (M756) et Stiring-Wendel (Moselle)
par Joël Chandelier Lun 23 Mar 2020 - 9:30

» BOIS BELLEAU (PA) - Tome 3
par VENDEEN69 Dim 22 Mar 2020 - 19:41

» [ Vieilles paperasses ] Très vieilles photos tirées de revues
par JONCQUET Dim 22 Mar 2020 - 16:41

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par Max Péron Dim 22 Mar 2020 - 13:51

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par J-L-14 Dim 22 Mar 2020 - 12:23

» [ Les traditions dans la Marine ] LES MASCOTTES DANS LES UNITÉS DE LA MARINE
par J.C. Dim 22 Mar 2020 - 7:52

» [VOS ESCALES] Escale à Hambourg St Pauli
par Bureaumachine busset Sam 21 Mar 2020 - 22:34

» [ Blog visiteurs ] Film LE GRAND PAVOIS
par Jean-Marie41 Sam 21 Mar 2020 - 16:58

» [Foyers et cercles] LES FOYERS DU MARIN ! ! !
par Joël Chandelier Sam 21 Mar 2020 - 16:46

» [ Recherches de camarades ] Recherche copains de la Gabare Locuste 74-75
par Pascal 57 Sam 21 Mar 2020 - 9:39

» CHEVALIER PAUL (FREGATE)
par CLERC Daniel Sam 21 Mar 2020 - 7:38

» Marins Pompiers des Bases Aeronavale
par COLLEMANT Dominique Ven 20 Mar 2020 - 20:45

» VAUQUELIN (EE)
par Chabot Ven 20 Mar 2020 - 20:10

» CHEVALIER PAUL (EE)
par Charly Ven 20 Mar 2020 - 19:56

» Le port de Honfleur
par chichard Ven 20 Mar 2020 - 19:27

» LA MOTTE PICQUET - 1924 (CROISEUR)
par PFISTER Ven 20 Mar 2020 - 12:04

» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
par marsouin Jeu 19 Mar 2020 - 21:12

» [Papeete] Le permis de conduire à Papeete durant nos campagnes
par loulou06000 Jeu 19 Mar 2020 - 20:23

» CDT BOURDAIS (AE)
par jean-claude BAUD Jeu 19 Mar 2020 - 19:53

» [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles
par Max Péron Jeu 19 Mar 2020 - 14:05

» [CAMPAGNES C.E.P.] TAHITI - TOME 2
par Didier Moreaux Jeu 19 Mar 2020 - 13:42

» [Le service de santé] HIA Sainte-Anne
par Catanzariti Mer 18 Mar 2020 - 21:00

» Ecole d'administration de la Marine
par Chabot Mer 18 Mar 2020 - 19:31

» BE PANTHERE et sa ville marraine : FOUESNANT
par Matelot Mer 18 Mar 2020 - 15:43

» [ Recherches de camarades ] TCD OURAGAN
par Octave Mer 18 Mar 2020 - 15:04

» [Ports] LE VIEUX BREST
par JONCQUET Mer 18 Mar 2020 - 10:18

» [LES B.A.N.] KAROUBA
par morbihannais Mer 18 Mar 2020 - 9:51

» COMMANDANT RIVIERE (AE) - Tome 2
par Joël Chandelier Mer 18 Mar 2020 - 8:24

» FRANCIS GARNIER (AVISO)
par GILLION Mar 17 Mar 2020 - 13:41

» DIXMUDE ( PA )
par BOURDAIS Mar 17 Mar 2020 - 11:08

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades Hourtin 67
par Marc Pont dit Marco Mar 17 Mar 2020 - 8:11

» FLOTTILLE 33 F
par Charly Mar 17 Mar 2020 - 7:56

» [ Divers frégates ] FREMM Bretagne
par pinçon michel Mar 17 Mar 2020 - 7:18

» SURCOUF (EE)
par Charly Lun 16 Mar 2020 - 20:05

DERNIERS SUJETS


REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Liensamis

REAO, l'écho d'un lointain lagon.

PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mar 10 Juin 2008 - 20:02

Merci encore une fois Pierre pour ces deux photos ci-dessus.

J’y retrouve (ma) station telle que je l’ai quittée en novembre 67, alors que Pozetta, m’avait remplacé, comme chef de poste.
J’y vois, toujours là, une sorte de jante de véhicule, accroché aux montants de l’OT7, devant le réfectoire, et qui nous servait de cloche.
Je mets sur le poste, deux photos de ton ami Joseph Adams. Il a la boule à ras à la suite de je ne sais plus quel pari, idiot sans doute.
Quand je revins, en 70, il y avait eu du changement et le poste était dévolu à la Légion.

Le groupe se trouve entre le local douche et la citerne.
le second maître en tenue est Grebeauval.

André Pilon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
GUIDET Pierre
GUIDET Pierre
INVITÉ
INVITÉ

Age : 72
NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par GUIDET Pierre le Mer 11 Juin 2008 - 9:32

Bonjour André et merci pour ces photos.

Quelques mois plus tard pratiquement au même endroit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:

Içi avec Otton et Dizy
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour l'anecdote,avec J.Adams on a passé des heures devant une petite roue numérotée pour expérimenter une martigale d'un jeu de casino et ça marchait!! je ne sais pas s'il l'a testée plus tard en vrai ???

Le nouveau réfectoire style club med initié par Posetta (c'était un batisseur).
je ne sais pas si c'est lui qui l'a construit mais j'ai pas mal participé à son aménagement avec lui.
Le bar était sur le côté droit (coffrage avec béton et pierres apparentes)les fresques ont été peintes par un météo de l'armée de l'air nommé Dumas.(si ma mémoire est bonne,mais après 40 ans .....).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne journée,à plus.
Pierre
MARECHAL
MARECHAL
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 76
Timonier équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty REAO, l'écho d'un lointain lagon

Message par MARECHAL le Mer 11 Juin 2008 - 11:49

Salut Pierre - Merci pour tes photos qui remémorent toutes de bons souvenirs. Chapeau aussi pour le "nouveau réfectoire". C'est vrai que notre environnement sur site était souvent nettement amélioré grâce à l'ingéniosité de certains collègues au bénéfice de tous.
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Mer 11 Juin 2008 - 19:27

Salut à tous
C'est toujours plaisir de revoir le site des premiers jours, l'évolution avec le
temps, et les différents commentaires...C'est vrai, il me semble, que je fus
l'un des derniers à être présent sur Réao, avant la fermeture du site, qui il me
semble, s'est produite quelque temps après. Pourtant je fus remplacé en 82...
Aussi permettez moi de vous inonder des quelques photos qu'il me reste...Après
il ne restera que les souvenirs...
Nana à tous
Jacques....Pierre je t'envoie un MP

L'équipe choc météo de 81 (moi, Wolf et Guerin ) au bar
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:

Devant le bar, côté mer...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Prestation des jeunes du village,peut-être des souvenirs pour les anciens
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 11 Juin 2008 - 19:43

Au sujet du Bar, les dernières photos de Pierre.

Je connais l’historique de ce bar, Pierre ;
Nous avons commencé son édification, environ deux mois avant l’arrivée de Pozetta et après les trois tirs de 67, donc vers juillet-août 67.
Un jour, je crois que c'est Gambier, sergent air du SMSR, avait remarqué que derrière un HV9 inutilisé, siitué à droite en allant au village, dans un tas de ferraille qui se trouvait là, il y avait une fillod démontée. On a donc décidé de construire un bar , mais en employant uniquement ses armatures, on ne désirait pas recréer quelques chose où l’on crèverait de chaleur.
Il nous fallait du ciment pour faire le sol, on n’en avait pas assez. J’en ai demandé à Papeete et il est arrivé assez vite par le bateau suivant.
L’AC Pozetta désigné pour me remplacer est arrivé dans la foulée et, par courrier, nous reçûmes un message disant : « ne vous lancez pas dans la construction d’un bar, il existe de nouveaux et nombreux projets pour Reao.
On l’a fait quand même (il faut occuper la troupe pour ne pas qu’elle s’em…rde)
Et tout le monde a mis la main à la pâte. Comme tu le dis, Pozetta a continué l’installation commencée ; mon départ a eu lieu en novembre 67.
Quand je revins au début 71, il y avait eu de nombreux changements ; de nouveaux bâtiments avaient été construits ; c’est la Légion qui gérait les postes périphériques, le chef de poste à Reao se nommait Schrull et le bar était devenu réfectoire. Très, très bien aménagé, mais je ne me rappelle pas avoir vu de décor gaulois que nous remarquons sur la photo.
Sur les deux photos que j’ai insérées hier sur ce post, où J. Adams est avec sa murène, tu vois ce bar et tu remarques que le toit en nikau (niau) est tout frais posé, il est tout neuf, il n’est pas encore tassé ; il n’y a pas longtemps que je suis parti.
Et puis on a déjà rentré le container à l’abri, c’est dans celui-ci qu’il y a notre stock de bibine, hormis le cambusard sur lequel Adams veille.

Le second maître qui fait un pas vers Adams, c’est Grébeauval ; il est à retrouver celui-là.

Bravo pour le parc-piège à poisson, c’est un élément dominant de la culture polynésienne et principalement des îles Tuamotu.
Peux-tu m’expliquer où il se trouve placé ce parc-là, si tu t-en souviens ?

André Pilon
MONNET William
MONNET William
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 73
Mécanicien NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par MONNET William le Mer 11 Juin 2008 - 19:52

Bonjour Jacques

Merci pour ces photos ,après mon séjour en 65 on ne pouvait pas imaginer une telle évolution du village c'est magnifique ;en cherchant bien je suis sur que tu vas nous trouver d'autres sur nos amis de REAO.

William



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mer 11 Juin 2008 - 20:29

Le groupe de danse à Reao

Et bien non cela ne rappelle rien aux anciens et j’abonde dans le sens de William
On a dit, qu’avant l’arrivée du CEP, les atolls du lointain Est étaient très sauvages, très arriérées, il y a probablement du vrai.
Ils allaient rarement à Tahiti et ne pouvaient donc pas ramener les éléments culturels nécessaires pour créer un groupe de danse, encore faut-il qu’il y ait sur l’atoll une personne ayant acquis assez de connaissance pour prendre la chose en main ; ce qui a eu lieu.
Avec l’arrivée du CEP, une partie du moni qui a circulé est retombée sur Reao grâce aux travailleurs et leur a permis de voyager, de s’éduquer et d’avoir accès à certains biens de consommation utiles. Ils se sont fait des maisons et se sont achetés des habits pour se vêtir convenablement et des habits de scène, des guitares, des électrophones (marchant à pile au début).
Voilà donc le résultat, ce joli groupe de jeunes.
En 1967, je les ai vus faire la danse du cochon, a priori c’est la seule qu’ils connaissaient, les guitares jouaient et hommes et femme, à quatre pattes, semblaient folâtrer à terre d’un façon triviale et obscène. Si quelqu’un connaît, s’en rappelle, prière d’essayer de la décrire.

André Pilon


Dernière édition par PILON le Jeu 12 Juin 2008 - 10:08, édité 1 fois
GUIDET Pierre
GUIDET Pierre
INVITÉ
INVITÉ

Age : 72
NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par GUIDET Pierre le Jeu 12 Juin 2008 - 7:44

Bonjour André,
je suis désolé mais je n'ai vraiment aucun souvenirs de l'emplacement de ces pièges.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A plus,cordialement.
Pierre
LE LAY ALAIN
LE LAY ALAIN
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 74
MÉTÉOROLOGUE NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par LE LAY ALAIN le Jeu 12 Juin 2008 - 9:33

Je suis,avec intérêt, les différentes interventions sur cet Atool ,ou j'ai passé de bons moments.Je n'ai plus de photos,mais les votres me rappellent beaucoup de choses.Les interventions d'André sont claires et très bien documentés
J'aimerais également retrouvé GREBOVAL(c'est comme celà que je l'écrit)son surnom était MOUSSE car il avait une t^te de minot.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et QUINQUIN
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 12 Juin 2008 - 10:07

bien le bonjour.
Par les filles de Reao, Grebeauval avait été surnommé : Tataio canné, parce que un jour il avait bu plus que de raison, d'où une certaine gaité exhubérante de sa part qui en avait résulté.
Ce surnom ne l'a pas suivi outre-Reao.
Bortolaso, lui, avait été surnommé Boum Boum Mora. Mora = canard. Parce qu'un soir, alors que nous nous trouvions ensemble chez Karito où il y avait quelques canards dans la cour, il avait fait allusion aux canards de Cholon. Ah ! y a bon boum boum mora, avait-il dit. On ne l'a pas raté.

André Pilon
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Jeu 12 Juin 2008 - 15:42

Remarquable la photo ci-dessus, avec les poissons prisonniers dans la nasse de pierre, mais la capture n'a pas été très fructueuse ; Toujours est-il que, tu arrives avec ton chien sur le muret, lui, il saute à l'eau et remonte avec une proie dans sa gueule.

André Pilon
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Sam 14 Juin 2008 - 17:08

Un étrange massage
A la page 4 de ce post, je vous ai présenté Monsieur Makario Teaka Pou, prononcez : Po-ou, un genre de chef de famille qu’il aurait été à Reao dans l’ancien temps, et qui était de notre maison, de notre famille : les marins ; puisque lui avait fait une vingtaine d’années de marine.
Retraité, il habitait à Tahiti et il venait environ une fois l’an à Reao, où il réglait des affaires de familles et probablement encaisser l’argent que lui rapportait le coprah fourni par ses cocotiers.
Ne croyez surtout pas que les Reao s’enrichissaient en 1967 avec l’argent rapporté par les cocotiers. Il y a beaucoup de propriétaires fonciers pour une surface non extensible. Si l’on plante les cocotiers à 8 mètres les uns des autres, chaque arbre dispose de 64 mètres carrés, soit 10 000 / 64, ce qui fait 156 à l'hectare ; il est difficile d’en mettre davantage, ils seraient trop serrés.
Je pense qu’un cocotier donne environ quinze kilos de coprah par an.
En juin 1967, le coprah était payé 11 francs CFP le kilo, cela ne veut plus rien dire maintenant mais c’était un bon prix. La cause en est probablement parce que l’huile de coprah servait à la fabrication du napalm, ce que l’on ne sait guère, et la guerre du Viet Nam, pas la nôtre, celle des américains, faisait rage. Il y avait donc une forte demande de cette huile.
J’ai même lu quelque part que le coprah des Tuamotu était le meilleur pour la composition et la fabrique de cette mixture inflammable et hautement destructive.
Mais revenons donc à notre ami Pou ; le pauvre homme était perclus d’arthrose, bien que pas très âgé, puisqu’il il n’avait que 54 ans en 1967. J’ignore si à l’accoutumée, il prenait des pilules ou autres produits anti-inflammatoires, mais ici il se faisait faire des massages par deux femmes à peu près de son âge avec une pommade presque liquide fabriquée localement avec l’huile fournie par les amandes des noix mûres exposées au soleil afin « qu’elles rendent leur jus ».
Un jour que nous discutions tous deux, voici qu’arrive une jeune fille de 18 ans environ qui lui dit ainsi : je viens faire ton massage Pou. Je croyais qu’elle allait le frictionner avec les onguents qui étaient là, disposés sur la table, mais non, ce n’était pas cela ; la demoiselle était une « spécialiste ».
Notre infirmière, que nous appellerons Teretia, Thérèse, bien que jeune, était un peu tahuga, sorcière, sans doute. Avait-elle pris ses cours chez Viri, le sorcier en titre de Reao, je ne le sais pas du tout, mais lui, d’après cette demoiselle était un vrai etene, un sauvage, car il mangeait des crabes de terre ; il était le seul à en consommer sur cette île. Moi qui l’ai connu je ne sais pas s’il les mangeait mais je sais qu’il confectionnait des drogues avec ces bêtes ; autour de son faré, nombreuses étaient les carapaces vides dans lesquelles ses chiens fouinaient sans arrêt.
Allez Pou, on y va, lui dit la demoiselle.
Et Pou, après avoir rajusté le paréo autour de son torse, obéissant à l’ordre, se met en position pour le massage, c’est à dire allongé, à plat ventre sur le sol.
Teretia n’a rien en main, ni pommade ni onguent quelconque, et apparemment elle n’a rien apporté avec elle.
Elle le regarde faire et puis, comme elle est venue en samara, elle se met les pieds nus. La voilà donc en tenue de travail.
Et puis, m’ayant demandé d’approcher d’elle, prenant appui sur l’une de mes épaules, elle monte sur le torse du patient, avec précaution. Là, notre sorcière occasionnelle qui doit, vu sa corpulence peser environ 60 bons kilos commence à se déplacer sur le dos de Pou. A petits pas, mais bien appuyés, elle se déplace depuis la ceinture du patient jusqu’aux omoplates où elle piétine avant de redescendre vers la ceinture ; après quoi elle reprend le mouvement identique mais de l’autre côté du torse. On entend le cartilage craquer sous le piétinement de la jeune fille.
Cela à l’air d’apporter du bien être à notre rhumatisant, principalement lorsque Teretia arrive au niveau de ses omoplates ; il signale cet avantage par des maitai, maitai ! Bien, très bien ! montrant ainsi qu’elle lui atténue ses maux quotidiens.
Cet étonnant massage durera environ cinq à sept minutes. Bien entendu, il ne peut pas guérir de l’arthrose, mais cela lui apporte probablement quelque soulagement.
Je le verrai faire plusieurs autres fois, toujours à Reao, jamais ailleurs.
Quelqu’un parmi les anciens en aurait-il connaissance ? Aux Gambier, par exemple, d’où sont originaires les Reao. Tataio, Jean-Claude ?
Malheureusement, je n’ai pas de photo.

André Pilon


Dernière édition par PILON le Sam 14 Juin 2008 - 21:01, édité 4 fois
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Sam 14 Juin 2008 - 17:56

Oui André, à Taku j'ai eu droit à ce genre de massage après avoir brassé du béton toute la journée à la pelle sous la pluie avec un coup de froid pour arranger le tout..Le lendemain , je marchais à l'équerre.. :affraid:
J'ai eu droit, en complément des massages pédibus de la femme de Pakoi, à 2 onguents..
Du savon de Marseille dissous dans du tafia et l'autre conçu à base de tepau (sève) de tumu mei(tronc d'arbre à pain)
Le tout m'a fait un grand bien: le massage debout sur le bas du dos pour mon tour de reins et les onguents pour le coup de froid..



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mar 17 Juin 2008 - 13:35

Deux énigmes pour moi

Quand on appelle google earth, il se présente sous forme d’une page représentant notre globe terrestre que l’on peut, chavirer, et retourner pour voir l’autre face ; ensuite, on peut l’agrandir autant que l’on veut en jouant avec la molette de la souris, pour se promener sous la Tour Eiffel, au pied de la belle cathédrale de Saigon ou sur les bords d’un lagon aux Tuamotu.
Plus on l’agrandit plus on trouve de marques nous aidant à nous repérer et à nous rendre là où l’on veut visiter.
Par exemple, il y a seulement deux punaises jaunes, et que l’on peut remarquer sitôt que l’on a sollicité Google Earth, avant le moindre agrandissement.
L’une se trouve aux Etats-Unis, au sud du lac Ontario, à Evansville, au lieu de mouillage du LST 325, auquel nous nous intéressons ; elle y est depuis plusieurs mois.
La seconde est visible dans l’Océan Pacifique, sur l’atoll Reao précisément, auquel nous nous intéressons pas mal également ; elle est à poste depuis quelques jours seulement
Qui a mis ces épinglettes ? Est-ce moi, en cherchant le LST 325 sur la rivière Ohio ( USA), ou encore celle de Reao, dans le cadre du post « Echo d’un lointain lagon » ; cela par inadvertance ou par clîc insolite ?
Est-ce une autre personne et pour quelle raison ?
Pour moi, il est étrange qu'il n'y ait que ces deux punaises identiques sur tout le globe.
A l’avance merci.

André Pilon
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Sam 21 Juin 2008 - 10:37

Salut à tous
Après quelques jours de vacances à St-Tropez (j'ai une fille qui travaille
comme commerciale en restauration de luxe), j'ai suivi avec toujours autant d'intérêt
les commentaires de ce site.
Quand je suis arrivé à Réao, avril-mai 81, j'accompagnais un général de la légion qui
faisait le tour de ses ouailles sur les différents atolls. Je venais également relever le
PM Dégeraud (?), qui finissait son séjour. Comme il partait également avec son second,
car à l'époque en inter campagne, nous étions deux ou trois météos sur le poste, je me suis
retrouvé avec un jeune météo aviateur, plus néophyte que moi. Les passations de consignes
se sont faites en deux heures, et vogue la galère...J'avoue que les premiers jours furent
assez problématiques, ne sachant pas où trouver le matériel...
C'est pourquoi, après quelques jours d'acclimatation, j'ai tout viré, le HV9, le local matériel,
et la station, pour ranger le fatras à mon idée (avec l'aide de la légion...j'ai toujours été
en bons termes avec eux)
Nana
Jacques


Visite du HV9
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le twin d'ALPACI

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Sam 21 Juin 2008 - 14:10

Salut Jacques.

Je reconnais bien là, "mon" hangar HV9, ainsi que Degeraud qui était SM à Rapa avec moi, et aussi le Twin Otter "Maui" pour lequel j'établissais la protection Mururoa-Reao (toujours le même ciel d'alizé), mais dans lequel je n'ai jamais pris passage.

Nota : Moi, j'ai une petite fille qui vend des téléphones, pour Orange, je crois, du côté de Saint-Tropez

André Pilon
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Sam 21 Juin 2008 - 20:25

Dans la 1ère photo HV9..qu'as-tu trouvé de si surprenant, tout le monde a l'air surpris..
Est-ce un tapa titi :?: :shock:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Dim 22 Juin 2008 - 7:57

Je pense que Dégeraud explique au Général que la chose qu'il tiend
dans la main n'est pas un préservatif grande taille usagé mais un ballon
pour un sondage
GUIDET Pierre
GUIDET Pierre
INVITÉ
INVITÉ

Age : 72
NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par GUIDET Pierre le Lun 23 Juin 2008 - 13:59

Bonjour,
Début de la construction du "Panz" par nos amis de la légion,à Réao.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pierre
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Lun 23 Juin 2008 - 20:45

merci pierre

Ces dernières photos, j'aurais pu les prendre moi-même si j'étais resté quinze jours de plus à Reao, quand je suis parti la construction du pantz, le tracé au sol avait tout juste commencé

André Pilon
GUIDET Pierre
GUIDET Pierre
INVITÉ
INVITÉ

Age : 72
NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Soirée à Réao

Message par GUIDET Pierre le Mar 24 Juin 2008 - 13:11

Bonjour,
on avait déjà inventé le karaoké à Réao!!
Souvenirs d'une belle soirée où Hérail mon successeur aux cuisines et fan de Johnny,avait fait un beau numéro jusqu'à très tard.
Pierre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mar 24 Juin 2008 - 13:45

On crée, on invente ce que l'on peut, n'est-ce pas ? Bajard et moi nous avons créé la retraite aux flambeaux le 14 Juillet 1971 à Tureia, je pense que tu as vu ce post ?

André Pilon
† CYBAL Jacques
† CYBAL Jacques
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Détecteur ASM équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par † CYBAL Jacques le Mar 24 Juin 2008 - 16:48

Salut à tous
On crée, on invente dis-tu André, et c'est bien vrai...
En 81-82, les inter campagnes étaient longues, le personnel peu nombreux,
il fallait s'occuper. Non qu'il n'y avait pas de travail (les obs, sondages, TCM, etc...)
mais les journées étaient parfois longues.
Le jour d'un passage d'une mission de coopération (médecin, dentiste,...), j'ai demandé
au dentiste s'il n'avait pas dans son fatras quelques fraises, meules usagées qu'il
pouvait me donner. J'ai donc eu le droit à une pleine boîte de matériels divers,moyennant
quelques verres au bar.
Ces fraises et meules, je les soudais sur le petit moteur de 12 V d'une sonde sacrifiée, et
je me suis mis à faire de la fine sculpture sur oursin crayon, à polir et sculpter les pipis, bref
un tas de petits travaux qui ont bien rempli mes moments libres.
Nana
Jacques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
jean-claude BAUD
jean-claude BAUD
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 79
Détecteur NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par jean-claude BAUD le Mar 24 Juin 2008 - 19:30

Jacques, joli travail, patience , pour un beau résultat.. :cheers:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Puisqu'on ne peut changer la direction du vent, il faut apprendre à orienter les voiles".
[James Dean]
PILON
PILON
MAJOR
MAJOR

Age : 90
 Télémètre Équipage NON

REAO,  l'écho d'un lointain lagon. - Page 8 Empty Re: REAO, l'écho d'un lointain lagon.

Message par PILON le Mar 24 Juin 2008 - 21:00

Bonsoir à tous et mes compliments pour ton travail de sculpture, Jacques.

L’isolement comme nous l’avons connu - même s’il n’était parfois que relatif lorsqu’il y avait un village - permet souvent aux individus de s’extérioriser, de développer leur pleine personnalité, ce qui n’aurait pu avoir lieu s’ils avaient mené la vie de chacun, du Français moyen dirait-on.
J’en ai connu plusieurs, dans ce cas, j’en citerai au moins deux, et tous deux adjudants météos de l’Armée de l’air.
1/ Adjudant-Chef Bracon affecté à Hao en 67 /68, photographe amateur. A la fin de son séjour, il était devenu le photographe presque officiel de la base avancée. Tout le monde lui apportait des photos à développer ; Il me semble qu’il ne donnait que dans le noir et blanc. Je pense qu’il était pratiquement en fin de carrière, et qu’il désirait ouvrir un studio. Je ne l’ai jamais revu. Il a fait pour moi un petit travail que je vais vous montrer un de ces jours, je l’ai précisément retrouvé cet après-midi. Une carte postale de Rapa, la seule qui existe selon moi, que je lui ai demandé de me tirer à cent exemplaires.
2/ Adjudant Roux, 67/68 également ; comme toi, il s’était mis avec du petit matériel de précision à sculpter la nacre. Sa chambre était un atelier dans lequel il travaillait ses commandes… Et il en avait... tout le monde lui en apportait. Il travaillait avec masque afin de protéger ses poumons, sa chambre était tout empoussiérée.
Lui non plus, je ne l'ai jamais revu.

André Pilon

    La date/heure actuelle est Mar 31 Mar 2020 - 18:21