Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Avatar22 LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 1152010 messages dans 18061 sujets

Nous avons 7969 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est SIRE

La page Facebook de secours d’A.C.B.

LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Livreo10

Derniers sujets

» [Papeete] PAPEETE HIER ET AUJOURD'HUI - TOME 3
par laurent jean-louis Hier à 23:27

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Gérard Bodo Hier à 22:45

» [Votre passage au C.F.M.] Le maniement d'arme à Hourtin !!!
par rvr Hier à 21:47

» FREMM Normandie (D651)
par Hunault olivier Hier à 21:22

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] TENUE DANS LA MARINE- TOME 05
par BEBERT 49 Hier à 19:55

» Le navire MN TANGARA
par Le moelannais Hier à 19:40

» FLOTTILLE 33 F
par Christian DIGUE Hier à 19:17

» [Les batiments auxiliaires] ASTROLABE (Patrouilleur et Navire Logistique Polaire)
par Christian DIGUE Hier à 19:10

» FULMAR P740
par Christian DIGUE Hier à 19:06

» PREMIER MAÎTRE L'HER (AVISO)
par Matelot Hier à 18:59

» MARINE PAPEETE, ET QUE MARINE PAPEETE !
par Christian DIGUE Hier à 18:59

» [Vie des ports] Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par Nenesse Hier à 18:53

» MISTRAL (PHA)
par Christian DIGUE Hier à 18:53

» [ Divers frégates ] les frégates furtives sans nom sans nunéros
par Le moelannais Hier à 18:23

» BERLAIMONT (DO)
par TACTAC29 Hier à 17:23

» [Les stations radio et télécommunications] La station de Kerlouan
par TACTAC29 Hier à 17:07

» MINERVE (SM) - TOME 2
par destrez Hier à 17:05

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 005
par Matelot Hier à 16:57

» BSM LORIENT - KEROMAN
par Roland LARA Hier à 16:04

» [ Associations anciens Marins ] L'AMMAC DE PARAY-ATHIS & ENVIRONS A 60 ANS...
par RENARD-HACHIN Hier à 15:24

» LE BOULONNAIS (ER)
par BONNERUE Daniel Hier à 15:10

» Inclinaison de l'insigne de mécano
par douzef Hier à 14:54

» [ Recherches de camarades ] Recherche camarades du Guépratte (2 novembre 1970 au 4 octobre 1971) et plus particulièrement ceux du service ASM
par boboss Hier à 12:58

» COURBET F712 (FREGATE)
par Le moelannais Hier à 11:19

» [ Blog visiteurs ] Mon grand-père était marin sur l'Émile BERTIN
par Invité Hier à 0:53

» Jacques Chevallier A725 (Bâtiments ravitailleurs de forces - BRF)
par Hunault olivier Ven 19 Juil 2024 - 20:19

» [LES B.A.N.] LANVÉOC POULMIC
par Joël Chandelier Ven 19 Juil 2024 - 18:51

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par douzef Ven 19 Juil 2024 - 14:27

» Teriieroo a Teriierooiterai (P780) - Patrouilleur Outre-mer (POM)
par david974 Ven 19 Juil 2024 - 11:23

» [Marins Pompiers] La Loude Y 784
par Franjacq Ven 19 Juil 2024 - 8:12

» VAR (BCR)
par Patrick Fde florence Ven 19 Juil 2024 - 7:12

» [ Blog visiteurs ] Nom du Commandant de la Frégate Surcouf années 2003-2005
par douzef Jeu 18 Juil 2024 - 22:32

» [ Blog visiteurs ] rRecherche des informations sur mon grand-père
par BOURGOT Jeu 18 Juil 2024 - 21:09

» [ Recherches de camarades ] Recherche maistranciers promo maistrance pont 1965-1966
par Autret jos Jeu 18 Juil 2024 - 20:14

» [La musique dans la Marine] LA MUSIQUE DE LA FLOTTE
par Christian DIGUE Jeu 18 Juil 2024 - 15:46

» [Les stations radio et télécommunications] CTM France Sud
par Max Péron Jeu 18 Juil 2024 - 15:31

» TONNERRE (PHA)
par Patrick Fde florence Jeu 18 Juil 2024 - 11:59

» [Vie des ports] PORT DE SAINT TROPEZ
par Le moelannais Jeu 18 Juil 2024 - 6:27

» EDIC 9094
par Max Péron Mer 17 Juil 2024 - 18:46

» [Campagnes] DAKAR
par Noël Gauquelin Mer 17 Juil 2024 - 14:28

» [ Divers frégates ] Les FREMM sans Nom sans Numero
par Hunault olivier Mer 17 Juil 2024 - 14:22

» [Divers commandos] Nageurs de combats d'hier et aujourd'hui
par david974 Mer 17 Juil 2024 - 11:08

» Un chant de sous mariniers
par Matelot Mer 17 Juil 2024 - 6:08

» TOURVILLE SNA
par Louis BOUZELOC Mar 16 Juil 2024 - 23:38

» [Plongeurs démineurs] ACHERON (BB - PLONGEURS DÉMINEURS )
par Christian DIGUE Mar 16 Juil 2024 - 18:57

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par Christian DIGUE Mar 16 Juil 2024 - 18:50

» GARONNE BSAM (Bâtiment de Soutien et d'Assistance Métropolitain)
par Christian DIGUE Mar 16 Juil 2024 - 18:45

» [ Associations anciens Marins ] AMMAC de Cernay (68) et des Vallées Thur-Doller
par Kohler Jean Marie(Hans) Mar 16 Juil 2024 - 11:32

» CYCLAMEN (DC)
par sergeair Mar 16 Juil 2024 - 11:10

» LE TERRIBLE (SNLE)
par comjipe Lun 15 Juil 2024 - 17:31

» LE TRIOMPHANT (SNLE)
par david974 Lun 15 Juil 2024 - 17:00

» EDIC 9070
par gabriel Lun 15 Juil 2024 - 15:50

» FOUDROYANT (SNLE)
par comjipe Lun 15 Juil 2024 - 13:03

» [VOS ESCALES ] Aux USA
par Max Péron Dim 14 Juil 2024 - 16:28

» [Vieilles paperasses] Nos papiers Marine... et rien que papiers marine.
par PAUGAM herve Dim 14 Juil 2024 - 14:45

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] C.I.N. BREST
par christian 84 Dim 14 Juil 2024 - 9:19

» [Les écoles de spécialités] ÉCOLE DES FOURRIERS CHERBOURG
par AlainD59 Sam 13 Juil 2024 - 23:39

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT - TOME 2
par Jacques l'A Sam 13 Juil 2024 - 18:24

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par Jean-Léon Sam 13 Juil 2024 - 11:22

» [Les ports militaires de métropole] Port de BREST - TOME 3
par Nenesse Ven 12 Juil 2024 - 22:40

» [ Logos - Tapes - Insignes ] Insignes de spécialités dans la Marine
par PAUGAM herve Ven 12 Juil 2024 - 21:20

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par CHRISTIAN63 Ven 12 Juil 2024 - 17:36

» Léon Gauthier, 1er Bataillon de Fusiliers-Marins Commandos (1er BFMC) créé au printemps 1942 en Grande-Bretagne par la France libre (FNFL) et commandés par le capitaine de corvette Philippe Kieffer.
par CPM73 Ven 12 Juil 2024 - 14:33

» [Vieilles paperasses] Livret matricule
par lefrancois Ven 12 Juil 2024 - 12:02

» MANINI (RC)
par Jean-Marie41 Jeu 11 Juil 2024 - 18:01

» [Vie des ports] Port de Saint Nazaire
par Max Péron Jeu 11 Juil 2024 - 17:43

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par takeo Jeu 11 Juil 2024 - 11:34

» [ La S.N.S.M. ] St TROPEZ
par Le moelannais Jeu 11 Juil 2024 - 8:08

» [ PORTE-AVION NUCLÉAIRE ] Charles de Gaulle Tome 4
par Franjacq Mer 10 Juil 2024 - 15:17

» La Combattante (P735) - Patrouilleur Antilles Guyane (PAG)
par Yvon972 Mer 10 Juil 2024 - 14:32

» [ Associations anciens Marins ] Les membres du MESMAT nouvel équipage de la FLORE
par destrez Mar 9 Juil 2024 - 8:32

» [ Blog visiteurs ] Je cherche des traces de mon père André Wahiche
par Invité Lun 8 Juil 2024 - 21:59

» [ Blog visiteurs ] Contre torpilleur "Le Triomphant"
par BEBERT 49 Lun 8 Juil 2024 - 21:42

» [Vie des ports] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par Jean-Marie41 Lun 8 Juil 2024 - 18:39

» [LES TRADITIONS DANS LA MARINE] LE PORT DES DÉCORATIONS
par HèmBé43 Lun 8 Juil 2024 - 6:59

» [ Blog visiteurs ] LE COURAGEUX
par Invité Dim 7 Juil 2024 - 19:49

» CDT BOURDAIS (AE) Tome 3
par Max Péron Dim 7 Juil 2024 - 16:14

» [ Aéronavale divers ] Quel est cet aéronef ?
par Gibus1750 Dim 7 Juil 2024 - 14:23

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 3
par comjota Dim 7 Juil 2024 - 12:54

» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 5
par Chef maille Dim 7 Juil 2024 - 11:17

» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
par CHRISTIAN63 Sam 6 Juil 2024 - 14:43

» [ Histoire et histoires ] La fin tragique du cargo LONGWY LE 4 Novembre 1917
par Joël Chandelier Sam 6 Juil 2024 - 13:32

» FREMM Provence (D652)
par david974 Sam 6 Juil 2024 - 13:02

» [ Blog visiteurs ] Je suis possession (en partie) de la liste nominative de la promo Aero et machine et de la liste BS aéro Rochefort promo 59
par jlchaillot Sam 6 Juil 2024 - 8:19

» DIXMUDE (PHA)
par Le moelannais Jeu 4 Juil 2024 - 17:39

» [Campagnes] Fort-de-France
par Jacques l'A Jeu 4 Juil 2024 - 17:09

» [ Histoire et histoires ] Le Mémorial Pegasus
par Jean-Léon Jeu 4 Juil 2024 - 12:25

» FORBIN D620 (frégate)
par Christian DIGUE Jeu 4 Juil 2024 - 11:21

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Mer 3 Juil 2024 - 23:39

» [ Blog visiteurs ] Bâtiment hydrographique Laplace en Nouvelle Calédonie 1993
par Invité Mer 3 Juil 2024 - 21:31

» FLOTTILLE 36 F
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:31

» Flottille 35 F
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:27

» COMMANDANT BOUAN [AVISO]
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:18

» [LES B.A.N.] HYERES
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 19:06

» Auguste Bénébig (P779) - Patrouilleur Outre-mer (POM)
par Christian DIGUE Mer 3 Juil 2024 - 18:52

» [ Recherches de camarades ] Recherche CAMPANA qui était avec moi à Mururoa en 1969.
par Laurent Mer 3 Juil 2024 - 14:53

» [Les différents armements dans la Marine] Pour changer, si l'on parlait canons...
par Nenesse Mar 2 Juil 2024 - 19:28

» CÉPHÉE (DC)
par Bidou79 Lun 1 Juil 2024 - 14:31

» [ Histoire et histoires ] Et si nous participions à la sauvegarde du Maillé Brezé ?
par Charly Sam 29 Juin 2024 - 22:36

DERNIERS SUJETS


LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Liensamis

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    GENESLAY
    GENESLAY
    QM 2
    QM 2

    Age : 89
    Timonier équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par GENESLAY Mar 10 Déc 2013 - 8:45

    Bonjour,.

    J'aimerai avoir des renseignements sur le poste phonie a quartz que nous utilisions sur les batiments en 1955.
    J'étais operateur radio phonie a la 1ere FEE lorsque nous étions en mer sur le Chateaurenault.
    Merci F4EIT

    Le Paulois
    Le Paulois
    MATELOT
    MATELOT

    Age : 87
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Radioequi NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Le Paulois Mar 10 Déc 2013 - 10:23

    Te souviens-tu de la fréquence sur laquelle tu travaillais ?
    En HF il y avait le T C S
    En Vhf il y avait le 86 M l'ANARC Le Saram 5/41 (TRBP 2 A)



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig157

    TUR2
    TUR2
    SECOND MAITRE 1ère CLASSE
    SECOND MAITRE 1ère CLASSE

    Age : 66
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par TUR2 Mar 10 Déc 2013 - 13:22

    Si c'était de la phonie "tactique" ça pouvait aussi être le père Ted Annur...



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Rubanreconnaissance LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig159

    Ia orana ite matahiti api

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Mar 10 Déc 2013 - 14:15

    Il me semble que les T 47 étaient équipés d'origine de l'ERBM4 (60/200) pour la HF et du TED ANURR pour l'UHF. A cette époque (fin des années 50) la VHF radio-maritime n'existait pas encore. Je crois que les E/R UHF TRBP4 (Sadir) ont du arriver un peu plus tard, au début des années 60, mais les deux ont coexisté pendant encore une dizaine d'années. Nous avions encore des TED ANURR sur le De Grasse en 1970/72.
    En ce qui concerne les E/R à quartz utilisés pour la phonie tactique cités par Geneslay, je pense comme TUR2 que c'étaient des TED ANURR, appareils américains livrés au titre du plan Marshall et qui étaient à l'origine des appareils utilisés dans les blindés.
    Pour l'anecdote, nous avons remisé un des derniers de ces appareils au CIN Saint Mandrier à la fin de mon affectation en 1981, et il était encore en parfait état de marche !



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    † chauvin
    † chauvin
    QM 1
    QM 1

    Age : 94
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † chauvin Mar 10 Déc 2013 - 16:29

    Bonjour,
    Sur le Georges-Leygues nous avions des Saram et sur mon LSSL j'avais 2 TCS qui ne m'ont jamais lâché. Une fois, de nuit; j'ai même pu d'Haiphong accrocher le PC de Saïgon alors que, si mes souvenirs sont bons; ils ne dépassaient pas 25 Watts !!



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insign52

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Mar 10 Déc 2013 - 17:12

    Le TCS était vraiment un appareil remarquable, tant que par sa robustesse et sa fiabilité que par sa facilité d'utilisation. J'ai aussi entendu par des anciens, des histoires de liaisons Saïgon / Paris avec des TCS, mais bien sûr sur de courtes durées, plus dues à la distance et aux conditions de propagation qu'à la faible puissance de l'émetteur.
    La HF permet parfois de petits miracles !
    J'ai bien regretté de ne pas avoir pu en récupérer un quand c'était possible (sur le Petrel, à la DP Toulon, il y en avait un que je convoitais, mais le chef du GBC , bien qu'excellent collègue, n'a jamais voulu s'en séparer).



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    GENESLAY
    GENESLAY
    QM 2
    QM 2

    Age : 89
    Timonier équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par GENESLAY Jeu 12 Déc 2013 - 11:21

    Bonjour,
    Malgré de nombreuses recherches sur google, je n'ai pas trouvé d'informations sur les postes que vous cités

    3eme ligne
    3eme ligne
    MAÎTRE PRINCIPAL
    MAÎTRE PRINCIPAL

    Age : 77
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par 3eme ligne Jeu 12 Déc 2013 - 23:15

    Tu dois corriger musee radio mili en faisant tout tenir (mili avec un i à la fin)



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Rubanreconnaissance LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insign33

    "Give blood, play rugby !"

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Ven 13 Déc 2013 - 0:00

    Dans les années 80, mes collègues du SCMN Toulon m'avaient parlé d'un dépôt de matériel radio remisé à la DCAN et qui se serait trouvé dans ou à côté de la station d'émission de La Crau.
    Un ingénieur de la DCAN / Trans avait même l'intention d'en faire un musée, mais la chose ne s'est jamais faite en raison , je crois, du décès de cet ingénieur.
    Peut-être certains d'entre vous en savent un peu plus sur ce sujet ?



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    † jeanmarie83
    † jeanmarie83
    PREMIER MAÎTRE
    PREMIER MAÎTRE

    Age : 74
    Transfiliste NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † jeanmarie83 Ven 13 Déc 2013 - 10:58

    NOEL
    le dépôt en question ce trouvait a LA FARLEDE dans des bâtiments en face
    de la prison.
    les em/rec en question été toujours emballé dans leur conditionnement d'origine

    tout a été mouille je crois en 2003 lors du déménagement du SSF.



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insign34
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Ca1pjl10LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Cep54110

    † tom u rossu
    † tom u rossu
    QM 2
    QM 2

    Age : 96
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † tom u rossu Sam 14 Déc 2013 - 11:50

    Bonjour les amis,
    Parmi vous qui aurait connu le récepteur Ponsot, superhétérodyne "dit à réaction", il avait son boîtier en bois ?



    TOM U ROSSU

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Sam 14 Déc 2013 - 12:25

    "Ponsot" me fait penser aux connecteurs de la marque "Socapex Ponsot" qui équipaient nombre de nos appareils.
    Il doit y avoir un lien !

    Pour Geneslay,
    J'ai trouvé une photo d'un TCS.
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Tcs_513
    Un peu usagé, mais reconnaissable et en prime, le TED.

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Ted_710

    Et un dessin de l'ANURR qui lui était associé.
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Anurr10



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    † tom u rossu
    † tom u rossu
    QM 2
    QM 2

    Age : 96
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † tom u rossu Dim 15 Déc 2013 - 8:58

    Bonjour les amis,
    J.P,
    Les liens que tu nous a proposés sont superbes, je me suis régalé merci.
    Noël,
    Merci d'avoir répondu, mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi toute trace de ce fameux Ponsot ait pu ainsi disparaitre, je n'ai pourtant pas rêvé d'en avoir eu un à Port-Étienne.
    Amitiés à tous.



    TOM U ROSSU

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Dim 15 Déc 2013 - 13:50

    Tom U Rossu, j'ai fait une (longue) recherche sur les appareils radio Ponsot. Je n'ai trouvé que des récepteurs "grand public" fabriqués entre 1933 et 1936. Il semblerait que la marque ait disparu par la suite.
    Sur Wiki... il y a un article sur Henri Ponsot, qui serait à l'origine de cette marque, mais la version en allemand est bien plus complète que celle en français, donc ?????



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    † tom u rossu
    † tom u rossu
    QM 2
    QM 2

    Age : 96
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † tom u rossu Dim 15 Déc 2013 - 15:11

    Bonjour Noël,
    Merci pour ton info je vais essayer de voir ça,bon après-midi.

    Amitiés.



    TOM U ROSSU

    chris40
    chris40
    QM 2
    QM 2

    Age : 83
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Radioequi NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par chris40 Lun 16 Déc 2013 - 15:26

    Bonjour à tous,
    Je regarde avec attention tous vos messages, j'ose dire qu'il y a beaucoup de nostalgie dans tout cela, notre profession de radio n'aura duré qu'à peine un siècle, j'en ai exercé la moitié, j'ai pu ainsi voir l'évolution de la technique aussitôt après la guerre, nous en étions en 1958 au superhétérodyne‎, et tout juste le début des transistors, la BLU en 1961 pointait le bout de son nez, sur le VAUQUELiN FALO nous avons été équipé d'un E/R à bande latérale unique lors du grand carénage qui a eu lieu à Toulon en 1961 du 06 mai au 02 novembre, ensuite nous avons fait la croisière du Nord - Brest - Dunkerque - Anvers - Hambourg.
    Durant la croisière et exercices en Mer du Nord, j'ai eu l'occasion de contacter mon frère également radio et collègues de travail
    dans le civil sur les 2Mhz avec L' E/R à bande latérale unique qui se trouvait dans le pc radio nr 2 de l'arrière qui non loin de la "Bidelerie".
    Je me souviens, il y avait là deux récepteurs HF.
    Une rangée de SARAM je pense, un SADIR UHF - Le BLU et toutes les consoles de télécommande pour le 60/200 etc...
    Ces souvenirs sont assez vagues, car cela remonte à plus de 50 années.
    Mon frère radio avait fait son service comme TSF à la station FUD MARINE BOULOGNE qui était encore en activité.
    Le site est bien camouflé, il se trouve dans une propriété avec un petit château sur la route de Wimille, la Chapelle en haut de la côte de Rupembert, le Blockhaus est enterré.
    Il y avait à cette époque un pylône qui est démonté depuis la fermeture de la station dans les années 1970.
    Je n'ai pas suivi l'évolution des bâtiments, je sais que un de mes cousins avait acheté la propriété...
    Maintenant c'est je crois un gîte auberge de luxe.
    La Marine Nationale est toujours présente à Boulogne au Sémaphore situé en haut de la falaise, et non loin de Wimereux où je demeure, il y a le Cross du Gris Nez qui occupe une fonction primordiale dans le trafic du détroit.
    Pour parler d'autre chose, j'ai réussi à dénicher une photo du SENTINELLE, navire d'aide escorte ancien chalutier où mon père a été affecté en 1923.
    Pour la petite histoire, je joint des photos à ce message, du moins si j'arrive à les insérer !
    Alors salut à tous a bientôt.
    Et joyeuses fêtes de fin d'année.

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 4_192310
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 1_192310
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 2_192311

    navigateur aime ce message

    chris40
    chris40
    QM 2
    QM 2

    Age : 83
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Radioequi NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par chris40 Lun 16 Déc 2013 - 15:35

    Rebonjour,
    Je vous envoie le "Château de Marine Rupembert radio, le Bunker est à côté, bien camouflé.

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Chatea10

    Voici la photo de "Sentinelle" ancien chalutier en 1923/1925.

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 3_sent10
    A bientôt
    73 -QRU -QRX -

    navigateur aime ce message

    † tom u rossu
    † tom u rossu
    QM 2
    QM 2

    Age : 96
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † tom u rossu Lun 16 Déc 2013 - 16:22

    Bonjour Chris 4O,
    Trés belles photos et bon récit,des souvenirs,de Cherbourg FUC,j'ai travaillé avec FUD mais je ne sais plus si c'était sur
    2170 ou 5OO kcs, Sadir et Sadir et Carpentier équpaients des remorqueurs de la royale,c'était un excellent materiel.
    C'était en 1948 .


    Amitiés.



    TOM U ROSSU

    chris40
    chris40
    QM 2
    QM 2

    Age : 83
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Radioequi NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par chris40 Lun 16 Déc 2013 - 18:38

    Bonsoir TOM et les autres merci pour ton QSL
    j'aurai d'autres choses a transmettre, des souvenirs j'en ai à la pelle.
    http://www.fichier-pdf.fr/2013/12/16/il-priait-toupapaou-copy/
    Cliquez sur ce lien et vous verrez une histoire vécue.
    73 à tous amitiés
    Chris

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Lun 16 Déc 2013 - 20:44

    Ces premiers émetteurs récepteurs fonctionnant en BLU étaient siglés TRBM2, mais on disait tout simplement "le BLU". Ils étaient je crois fabriqués par la société CSF et comportaient des pièces mystérieuses comme par exemple le "tube à réactance" qui avait laissé perplexe un des instructeurs de mon cours de QM quand on lui avait demandé des précisions: "Ben, c'est un tube qui fonctionne comme une self" !
    C'était un bon appareil, fiable, robuste et facile à régler (max, min, max, min ...ou inversement).
    Chris 40, tes photos sont exceptionnelles.



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Jeu 19 Déc 2013 - 12:15

    Un autre E/R HF qui équipait les petits bâtiments : Le TRMM 3

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Trmm_310



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    † tom u rossu
    † tom u rossu
    QM 2
    QM 2

    Age : 96
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † tom u rossu Ven 24 Jan 2014 - 7:48

    Bonjour les amis,
    Ce matin en regardant la mer un souvenir m'est revenu en mémoire,nous étions en 1947 à Porquerolles où le cours se terminait,la Marine m'offrait un premier voyage militaire pendant deux jours sur le Destroyer d'Escorte ALGERIEN ex
    D.E.1O7 USNavy,trés violente tempête et méchant Mistral au lrde de Toulon,pas de gamelle mai systéme de plateaux à la mode US,pas de hamac mais des couchettes,machines Diesel 2hélices 6.000 Cv vitesse 19 noeuds;je me régalais de travailler sur 2mhz avec emetteur TDF et recepteur RCA
    le manip était la fameuse pioche J.38.Quel émouvant souvenir.



    TOM U ROSSU

    † tom u rossu
    † tom u rossu
    QM 2
    QM 2

    Age : 96
    Radio équipage NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par † tom u rossu Ven 14 Fév 2014 - 10:13

    Bonjour les amis,
    Anne,ma soeur Anne,ne vois tu rien venir ?

    Amitiés à tous .



    TOM U ROSSU

    Noël Gauquelin
    Noël Gauquelin
    MAJOR
    MAJOR

    Age : 79
    Radio NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par Noël Gauquelin Ven 14 Fév 2014 - 13:22

    Bon, je vous envoie de la lecture (c'est un peu long et technique, mais vous prendrez ce que vous voulez): Cà concerne le système SAM développé à l'époque (1980/1985) par Thomson/CSF mais qui n'a jamais été mis en service,les télécommunications par satellite ayant pris le dessus.

    [page]
    Le système SAM.

    1. Préambule.
    Les radio-communications longue distance utilisant les hautes fréquences (HF) sont basées sur les propriétés de la propagation ionosphérique et de ce fait, la qualité des transmissions est en grande partie conditionnée par la qualité de la propagation.
    La propagation ionosphérique est à la fois complexe et instable et les prévisions à moyen terme, mensuelles par exemple, qui sont indispensables à l’établissement de liaisons de qualité satisfaisante nécessitent des moyens de mesure et de calcul tout à fait considérables qu’il n’était pas possible, jusqu’à ces dernières années, d’intégrer dans les terminaux d’extrémité de liaison , surtout dans le cas de liaisons fixe/mobile , cas général des transmissions navire/terre de la marine.
    Le seul paramètre sur lequel peut agir l’utilisateur pour améliorer la qualité de la liaison est la fréquence qu’il choisit en particulier à l’aide des Bulletins de Prévisions Ionosphériques édités par le C.N.E.T SPI, bien connus des opérateurs radio. Il existe en effet à tout moment une fréquence ou une bande de fréquences optimale pour établir la communication, en fonction de la position respective des correspondants et donc de la distance qui les sépare, de l’heure et donc de l’activité solaire qui détermine la position, la hauteur et la consistance des couches ionisées de l’ionosphère.
    Mais, si le choix correct de la fréquence reste le préliminaire à l’établissement de toute communication par radio, il n’en reste pas moins que de nombreuses perturbations peuvent venir en altérer la qualité (fadding, brouillage, interférences …).
    Plusieurs méthodes existent pour se prémunir des erreurs de transmission dues aux perturbations, qui constituent un compromis entre les délais de transmission et le taux d’erreur admissible, la plus courante étant le dialogue, automatique entre les systèmes (TOR par exemple) ou manuel entre les opérateurs, à chaque extrémité, ce dernier requérant des personnels qualifiés et entraînés. Mais il arrive souvent que dans les périodes de trafic intense les opérateurs ou même les systèmes automatiques aient le plus grand mal à assurer la gestion des réseaux.

    2. Le projet SAM.
    C’est en tenant compte de tous ces paramètres que la Marine Nationale a confié à la société Thomson CSF l’étude d’un système permettant d’automatiser l’écoulement du trafic télégraphique entre les navires et les différentes stations réparties dans le monde, tout en améliorant la résistance aux erreurs et en étant compatible avec le système existant pour les navires non équipés.
    Ce nouveau système, le S.A.M. (Système d’Acheminement automatique des Messages) a été développé depuis 1980 pour aboutir, en 1985 à des essais en grandeur nature avec la Marine Nationale.
    Le but du système :
    - Réduction, voire suppression de l’intervention de l’opérateur.
    - Amélioration des performances des transmissions télégraphiques entre les navires et les stations à terre.
    - Intégration du système dans l’organisation actuelle.

    3. Fonctionnement du SAM.

    a). Gestion du réseau :
    Le réseau est constitué par l’ensemble des stations terrestres et des navires désirant écouler leur trafic vers la terre.
    La gestion du système doit permettre à chaque station terrestre de conduire en parallèle quatre liaisons avec quatre navires différents, aucune synchronisation n’étant nécessaire.
    Chaque station terrestre doit être capable :
    - De conduire automatiquement les phases de prise de contact, de transmission et de fin de liaison.
    - De permettre l’accès des navires au réseau en fonction de leur priorité.
    - De gérer des files d’attente d’au plus 20 navires.
    - D’émettre des séquences de test sur chacune des fréquences libres dont elle dispose.
    - De gérer quatre émetteurs de manière qu’ils n’émettent en système SAM qu’un quart du temps.
    - De gérer le flux sortant du trafic télégraphique en tenant compte des priorités et de son acheminement vers le terminal (téléimprimeur) qui permet à l’opérateur de faire un contrôle de chaque message soit pour son acheminement sur les autres réseaux ou son rejet.
    Le seul rôle de l’opérateur sera donc l’initialisation de la station et la supervision des messages reçus.

    b). Le choix de la meilleure fréquence par le navire :
    Chaque navire pourra veiller en permanence 16 fréquences programmées préalablement par l’opérateur. Le système SAM pourra reconstituer les moments d’écoute de chacune de ces fréquences et :
    - En déduire le cycle d’écoute optimum (en phase de trafic, le navire n’écoutant que les fréquences situées à + ou – 10% de sa fréquence d ‘émission) ;
    - D’accorder une note de qualité à chacune des fréquences veillées et de les classer en 4 catégories :
    Fréquence « bonne » : taux d’erreur < à 5x10-3.
    Fréquence « moyenne » : taux d’erreur compris entre 5x10-3 et 10-2.
    Fréquence « mauvaise » : taux d’erreur > à 10-2.
    Fréquence « non classée » : écoute impossible.
    Le rôle de l’opérateur du navire se bornant à déterminer la liste des fréquences à veiller, il peut à tout moment modifier cette liste de fréquences et consulter l’état de qualification, sorti sous forme de tableau sur son téléimprimeur.

    c). Choix de l’antenne par la station à terre :
    Chaque station devra disposer d’une antenne omnidirectionnelle et de quatre antennes directionnelles. Les appels des navires reçus sur l’antenne omnidirectionnelle, sont ensuite commutés sur l’antenne directionnelle la plus adéquate pour augmenter la qualité de la liaison : Après son appel, le navire génère une séquence de test reçue successivement sur chacune des antennes directionnelles de la station et, après mesure de la qualité, la meilleure antenne est sélectionnée.

    d). Gestion des messages départ des navires :
    Le SAM doit pouvoir gérer jusqu’à 80 messages ou 2000 caractères. L’opérateur du navire compose les messages et les introduit dans le système SAM, la gestion est ensuite automatique.

    e). Journaux de bord :
    A terre comme à bord, chaque tentative de liaison donne lieu à la rédaction d’un journal de bord qui contient les principaux paramètres de la liaison (fréquence, horaires, indicatifs), les messages de service et les en-têtes des messages transmis.

    L’amélioration des performances sera mesurée sur les délais d’acheminement des messages et le taux d’erreurs : Le principe est celui du codage / décodage avec correction d’erreurs ou demande de répétition :
    - Proportions d’erreurs automatiquement corrigées.
    - Demande de répétitions faites automatiquement et ne portant que sur des portions courtes des messages.

    Intégration dans l’organisation actuelle :
    - Les procédures sont issues des procédures actuelles.
    - Les matériels de transmission et de traitement des messages restent les mêmes, de même que le système prend en compte le trafic A1 et F1 classique (modes A11 et A12).


    Phases de la procédure :
    - Choix de la meilleure fréquence par écoute de séquence.
    - Prise de contact par appel du navire et accusé de réception de la station.
    - Choix de la meilleure antenne de réception par la station.
    - Acheminement du trafic et éventuellement demandes de répétitions par la station.
    - Envoi d’un accusé de réception par la station.

    Matériel :
    - Dans la station à terre, matériel classique : 4 émetteurs à bande latérale unique émettant une sous porteuse à 500 Hz modulée en A1 (modulation A11) et une sous porteuse à 2000 Hz partagée entre le F1 SAM et la liaison en mode A12.
    - A bord, émetteur télécommandable en fréquence.

    Compatibilité :
    - Possibilité pour le navire d’écouler du trafic A1 ou F1 classique.

    Développement : Le SAM 1 a été abandonné car nécessitant trop d’émetteurs à terre. La version actuelle est le SAM 2.

    4. La mesure de qualité dans le système SAM.
    Deux mesures sont effectuées :
    - Mesure de la qualification des fréquences.
    - Mesure puis choix de la meilleure antenne.

    Deux méthodes sont utilisées :
    - Démodulation F1 par seuils décalés (traitement SAFOC).
    - Méthode de mesure « de gigue de phase » des signaux reçus.

    -a). Méthode de démodulation par seuils décalés :
    On procède par une augmentation artificielle du taux d’erreur de manière à réaliser une mesure sur un temps très court.
    Après passage dans un discriminateur de phase, le signal est appliqué à un comparateur de seuil qui donne le résultat suivant :

    état (+) état 1 [ état positif + état 1 ]
    - - - - - seuil +v si [ ] signal bon
    erreur état 0 [ état négatif + état 0 ]

    erreur
    ----------------- 0
    systématique

    - - - - - seuil –v état 1 [ état positif + état 0 ]
    si [ ] erreur
    état (-) état 0 [ état négatif + état 1 ]


    -b). Mesure de la gigue de phase :
    On mesure la durée des bits reçus et on évalue la gigue de phase (variation de la phase du signal reçu par rapport à celle du signal transmis) par rapport à un écart type, donné par la mesure précédente.




    Application au système SAM :

    a). Choix de la meilleure fréquence par le navire :
    Le navire fait 5 mesures à intervalle de 11,5 secondes sur chaque fréquence, soit au démarrage (qualification) soit en cours de fonctionnement (entretien). Chaque mesure détermine une note et le système calcule une moyenne :

    Nm = 1/5 (N1 + N2 + … N5). La mesure suivante annule la première et donne
    Nm = 1/5 (N2 + N3 + .. N6) etc…
    Chaque mesure se fait sur un palier T→N de 2,8 secondes (palier N→T) de 8,7 sec).

    - Fréquence Terre/Navire libre : Pendant 2,8 sec. Toutes les 11,5 sec. , émission de la séquence de test (13 mots de 15 bits).
    - Fréquence Terre/Navire occupée : 1 palier de test sur 10 pour permettre aux prioritaires de s’intercaler. Le reste du temps, séquence de procédure sous forme d’octets comportant des groupes de 7 bits associés à 1 bit de parité. La mesure se fait alors sur es octets reçus.

    b). Mesure de la gigue de phase :
    L’occupation ou non de la fréquence n’influence pas cette mesure qui est indépendante de la valeur des bits démodulés et tient seulement compte de leur durée.

    Notas :
    1. Le navire ne qualifie que la fréquence T/N mais les fréquences T/N et N/T étant voisines, les notes seront semblables.
    2. La qualification se poursuit pendant le dialogue préalable à l’envoi des messages (phase d’appel, test d’antenne, initialisation, chiffre) ce qui permet également de qualifier la fréquence N/T.

    c). Choix de la meilleure antenne directive à terre (paliers TESTANT):
    Seule la méthode de mesure de gigue de phase est employée. L’appel du navire et la séquence de synchronisation du palier permettant la mesure de choix d’antenne sont reçus sur l’antenne omni-directionnelle. Puis, pendant 7,3 sec. Le navire envoie une série de bits de roulement dont une fraction est aiguillée successivement sur chaque antenne directionnelle. Après une mesure de gigue de phase sur chacune de ces antennes, le système classe et choisit le meilleure. Le palier se termine par une séquence particulière de 32 bits qui permet de choisir définitivement la meilleure antenne.

    5. Protection de l’information.
    Après les procédures de choix de fréquence et d’antenne, il est nécessaire de protéger les informations T→N (procédure) et N→T (procédure et messages) contre les indiscrétions et les brouillages.

    Sens navire → terre : Chiffrement des caractères du message.
    Codage BCH des caractères chiffrés.
    Entrelacement des mots BCH obtenus.
    Répétition éventuelle de certains caractères.

    Sens terre → navire : Pas de chiffrement mais codage selon le principe de parité et répétition d’ordre 2.





    6. Description de la procédure SAM.

    Rappel du cycle : Sur 1 fréquence, la station à terre n’émet que 2,8 sec. toutes les11,5 sec. La tranche de 8,7 sec. restante permet au navire d’émettre selon la procédure suivante :
    o Prise de contact.
    o Initialisation de la liaison.
    o Transmission des messages.
    o Fin de la liaison.

    a). Prise de contact :
    o Appel du navire (précédé de la réception d’un test).
    o Réponse de la terre sous forme de paliers.
    o Palier de test émis par la station à terre (2,8 sec toutes les 11,5 sec) puis séquence de synchronisation (roulement de 104 bits (0.1.0.1.0.1 … puis séquence de 32 bits PN [SEC7CD21] et 13 fois le mot de 15 bits 23D6).
    o Palier d’appel du navire : séquence de synchronisation (roulement de 104 bits puis séquence de 32 bits PN et indicatif de 2 lettres de 5 bits et 4 bits de priorité [14 bits] codés en 48 bits).
    L’intervalle d’appel durant 8,7 sec , on définit dans cet intervalle 5 cases d’appel numérotées de 0 à 4.

    En cas d’appel Flash : case 0 puis répétition dans 1 des 4 autres cases.
    En cas d’appel non Flash : case tirée au hasard.

    Palier de réponse de la terre aux appels reçus (ACK) : Roulement de 104 bits , puis séquence PN de 32 bits, puis roulement de 913 bits, puis séquence PN de 32 bits.

    b). Initialisation de la liaison :
    Choix de la meilleure antenne de réception à terre (TESTANT) : Le navire émet un roulement de 104 bits puis une séquence PN de 32 bits, puis un roulement de 913 bits, puis une séquence PN de 32 bits.

    Réponse de la terre au TESTANT (DARK) :
    Si le palier TESTANT échoue →ACK
    Si le palier TESTANT est ok → DARQ (roulement de 104 bits puis séquence PN de 32 bits, puis séquence de 63 bits codés).

    Initialisation des circuits de chiffrement MAC (palier MARQUANT).
    Roulement de 104 bits, puis séquence PN de 32 bits, puis 7 mots BCH répétés 6 fois, puis le mot NUL chiffré sur 7 bits puis sur 8 bits et répété 12 fois, puis le mot NUL (15 bits).

    Réponse de la terre au MARQUANT :
    Un palier DARQ tout à 0 si l’initialisation est correcte.
    Un palier DARQ tout à 1 pour demander répétition d’un MARQUANT.
    Un ZNO pour indiquer un problème de chiffrement à bord ou à terre.
    Un ACK ou un TEST en cas de 2 échecs consécutifs.

    Phase de transmission du message : Le message est envoyé sous forme de paliers de 62 bits codés BCH , les paliers PALES. Séquence de 104 bits de roulement, puis séquence PN de 32 bits, puis 1 mot de contrôle de 15 bits, puis 62 mots (62 caractères de message) chiffrés puis codés BCH (les 63 mots sont entrelacés).

    Phase de fin de liaison : Emission par le navire de 3 fois le dernier palier de message, puis émission par la terre de 3 fois un DARQ 1, puis émission par la terre d’un DARQ 0 pendant la supervision, puis émission par la terre du palier ACCU (roulement de 104 bits – séquence PN de 32 bits – 2 fois un mot de 6 lettres codé contenant soit QSL, ZRE ou ZNO avec XY [2 lettres d’indicatif du navire et un blanc : exemple QSLXY_]
    Phase de test : Dès la fin de la séquence de fin de liaison émise par la station à terre.

    Résumé :

    Terre Navire

    TEST
    APPEL
    ACK
    TESTANT
    DARQ 1
    MARQUANT
    DARQ 0
    PALMES
    DARQ
    PALMES (1)
    DARQ
    PALMES (2)
    DARQ
    Etc…
    Dernier palier PALMES
    DARQ 1 3 fois

    DARQ 0 (2 fois) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - )
    ) Navire en écoute
    ACCU (2 fois) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - )

    TEST


    Caractéristiques radio-électriques :
    Modulation FSK
    Rythme : 125 Bauds
    Saut de shift : + / - 125 Hz

    Matériel à terre :
    Récepteurs F1
    Emetteurs BLU

    Matériel embarqué :
    Récepteur télécommandable (procédure manuelle prévue)
    Emetteur télécommandable en fréquence , gamme de fréquence de 2 à 24 MHz.







    Décomposition de la fourniture SAM :

    A terre (réception) : 1 boîtier central de gestion (BCG)
    4 tiroirs Terre Réception (TTR
    1 mini clavier
    1 téléimprimeur (T80) pour la supervision du trafic.
    1 téléimprimeur (TTY) pour le journal de bord.

    A terre (émission) : 1 coffret émission terre (CET)

    A bord : 1 coffret Navire (NAV)


    Fonction des différents éléments :

    B.C.G. : Gestion des tiroirs TTR et du CET
    Transmission des messages venant du navire vers le T80
    Transmission du journal de bord vers le TTY
    Dialogue avec l’opérateur
    Surveillance et test de la station à terre

    TTR : Etablissement de la procédure de liaison SAM
    Gestion des équipements cryptologiques
    Sélection de la meilleure antenne
    Edition du journal de bord
    Fourniture au BCG des messages codés venant des navires

    Mini clavier : Prise en compte de l’accusé de réception par l’opérateur. Le mini clavier est fixé sur le T80.

    CET : Elaboration des signaux de modulation des émetteurs
    Commande de l’alternat des émetteurs
    Le CET est relié au BCG par une liaison télégraphique.

    NAV : Gestion des messages
    Gestion des fréquences à veiller
    Gestion des équipements de cryptologie
    Télécommande de l’émetteur et du récepteur
    [page]



    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Insig221
    Être humain, c'est aimer les hommes. Être sage, c'est les connaître  (Lao Tseu).

    chris40
    chris40
    QM 2
    QM 2

    Age : 83
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Radioequi NON

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Empty Re: LA SPÉCIALITÉ DE RADIO

    Message par chris40 Sam 15 Fév 2014 - 15:11

    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 180328 HORS SUJET !! SUPPRIMÉ
    LA SPÉCIALITÉ DE RADIO - Page 4 Fondat10


      La date/heure actuelle est Dim 21 Juil 2024 - 5:20