Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Bonjour !

Alors comme ça tu viens visiter le navire ? Même si tu n’as fait que ton service militaire dans la marine, tu peux « embarquer » sur ce forum.

Si tu n'es pas inscrit, tu n’en vois qu'une petite partie.

Si tu es ancien marin et que tu as porté le bachi, viens nous rejoindre : toutes les coursives te seront alors ouvertes. Il te suffit, pour cela, de cliquer sur « S'enregistrer ».
Les renseignements demandés (en particulier ton matricule) devront être correctement complétés ; ils permettront de prévenir quelque intrusion pouvant nuire au bon fonctionnement du forum.
Découvres-tu ainsi un forum ? Crains-tu de ne pas savoir y vivre, t’y retrouver, échanger ?
Tout y est expliqué, commenté, illustré sobrement pour s'y sentir à l'aise. Et de plus tous, à bord, sont ici pour t’aider qu’ils soient copains anciens ou neuves connaissances.

Si tu es déjà membre, il te suffit de cliquer sur « Connexion ».
Amicalement,
Fanch 56

Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges

Forum de discussions pour les anciens de la Marine Nationale

Du haut de son sémaphore il veille !

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Avatar22 [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Ruban11

RESTRICTION D’ACCÈS

Toute personne demandant son inscription sur le forum, et n'étant pas ancien de la Marine Nationale, se verra refuser l'accès, mais pourra contacter le forum. Les matricules devront être correctement inscrits pour ceux qui réunissent les conditions, ceci afin de pouvoir vérifier leur authenticité, et de protéger le forum de toutes intrusions pouvant nuire au bon fonctionnement. Les membres de la famille d'un marin ou les visiteurs intéressés pourront poster leurs questions dans le forum, visiteurs en cliquant sur le lien dudit forum.

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 861737 messages dans 15223 sujets

Nous avons 7507 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est vogue la galere

La page Facebook de secours d’A.C.B.

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Fb210

LIVRE D’OR


JE VOUS DEMANDE D'AVOIR LA GENTILLESSE DE NE PAS CRÉER DE DISCUSSIONS SUR LE LIVRE D'OR - MERCI
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Livreo10

Derniers sujets

» [Vie des ports] BREST Ports et rade - Volume 001
par Charly Aujourd'hui à 23:21

» [ Blog visiteurs ] Photo sur le Mercure
par Invité Aujourd'hui à 23:16

» [Activité des ports] Le Guilvinec
par PAUGAM herve Aujourd'hui à 21:47

» CALLIOPE (CM)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 21:25

» GUEPRATTE (EE)
par J-L-14 Aujourd'hui à 20:43

» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
par Joël Chandelier Aujourd'hui à 20:12

» [LES B.A.N.] PORT LYAUTEY (MAROC)
par COLLEMANT Dominique Aujourd'hui à 18:26

» [Vie des ports] LE PORT DE DOUARNENEZ
par Jacques l'A Aujourd'hui à 18:02

» [Vie des ports] LE PORT DE LORIENT VOLUME 003
par alain EGUERRE Aujourd'hui à 17:32

» [LES PORTS MILITAIRES DE MÉTROPOLE] Mouvements de Bâtiments dans la rade de Toulon
par COLLEMANT Dominique Hier à 22:35

» [Vieilles paperasses] Vieilles photos de marins - Tome 2
par Jean-Marie41 Hier à 22:34

» [ La S.N.S.M. ] SNSM Ouessant
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:42

» [Vie des ports] LE PORT DE CONCARNEAU - Volume 006
par COLLEMANT Dominique Hier à 21:34

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM HOURTIN VOLUME 4
par CARPAROUGE Hier à 17:28

» [ Aéronavale divers ] Les Mémoires d'André Digo
par J-C Laffrat Hier à 16:03

» [Le cimetière des bateaux et du patrimoine de la Marine] Le cimetière de LANDEVENNEC
par Didier Moreaux Hier à 15:19

» [Vie des ports] Le Conquet
par Michel Roux Hier à 13:35

» L'ÉTOILE ET LA BELLE-POULE (BE)
par Jean-Marie41 Hier à 12:18

» CHELIFF (LST)
par Naphtaki Hier à 11:25

» [Traditions] LES RUBANS LÉGENDÉS
par Marquis Hier à 8:46

» MINERVE (SM) - TOME 2
par philippe PAILLET Dim 12 Juil 2020 - 18:54

» [ Histoires et histoire ] Monuments aux morts originaux Français Tome 2
par Christian DIGUE Dim 12 Juil 2020 - 17:26

» [ École des Mousses ] Promotion 60/61 1ère Compagnie
par GAUDIN Bernard Dim 12 Juil 2020 - 9:56

» [Les catastrophes dans la Marine] L'EXPLOSION DU CUIRASSÉ LIBERTÉ - 1911
par Roli64 Dim 12 Juil 2020 - 9:30

» [Les états-major des ports et régions] MARINE PARIS
par Joël Chandelier Sam 11 Juil 2020 - 21:48

» [Vieilles paperasses] CARTES POSTALES (en rapport avec la Marine).
par larcher Sam 11 Juil 2020 - 20:02

» [LES B.A.N.] NÎMES GARONS
par BEBERT 49 Sam 11 Juil 2020 - 18:08

» DUQUESNE (FRÉGATE)
par Max Péron Sam 11 Juil 2020 - 18:00

» SAINTONGE (TRANSPORT)
par GYURISS Sam 11 Juil 2020 - 16:03

» [ Divers frégates ] FREMM AUVERGNE
par inthenavy Ven 10 Juil 2020 - 21:42

» [ Recherches de camarades ] Recherche mon chef Marcel Châtelain.
par jeep06 Ven 10 Juil 2020 - 21:41

» [ École des Mousses ] Écoles des mousses 71/72
par marc dugachard Ven 10 Juil 2020 - 17:46

» [ Tahiti ] Votre première arrivée à Tahiti
par J-L-14 Ven 10 Juil 2020 - 15:49

» MONGE (BEM)
par Didier Moreaux Mer 8 Juil 2020 - 14:13

» DUGUAY TROUIN (FRÉGATE)
par Didier Moreaux Mer 8 Juil 2020 - 9:54

» [ LES DESTROYERS D'ESCORTE EX US ] L'ALGÉRIEN
par JLG Mer 8 Juil 2020 - 8:07

» CDT BORY (AE)
par marsouin Mar 7 Juil 2020 - 21:21

» LCT - L9061
par gerardsin59 Mar 7 Juil 2020 - 18:56

» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires - TOME 2
par Didier Moreaux Mar 7 Juil 2020 - 16:47

» Station Emission de Caméléon
par gerardsin59 Mar 7 Juil 2020 - 16:28

» [Musique dans la Marine] Bagad de Saint Mandrier
par HOLL Mar 7 Juil 2020 - 10:36

» ACANTHE (DC)
par HOLL Mar 7 Juil 2020 - 9:53

» SÉMAPHORE - LA COUBRE (CHARENTE MARITIME)
par COLLEMANT Dominique Lun 6 Juil 2020 - 22:45

» [ Histoires et histoire ] Pierre Loti
par phirou Lun 6 Juil 2020 - 20:07

» LOIRE (BSL)
par Laurent Lun 6 Juil 2020 - 19:58

» DIRECTION DU PORT DE BREST
par Charly Dim 5 Juil 2020 - 23:14

» REQUIN (SM)
par chapellier Dim 5 Juil 2020 - 21:30

» [Campagnes] Fort-de-France
par Jacques l'A Dim 5 Juil 2020 - 21:05

» POINCARÉ (BEM)
par Jean-Paul Bargain Dim 5 Juil 2020 - 12:47

» [ Porte-Avions Nucléaire ] Charles De Gaulle Tome 3
par Jean-Eugène DARENGOSSE Sam 4 Juil 2020 - 10:29

» [ MOYENS NAUTIQUES DE LA GENDARMERIE MARITIME ] A 789 MELIA
par PAUGAM herve Ven 3 Juil 2020 - 22:27

» [ DIVERS - LES NUCS ] Retour à quai pour ce SNA
par PAUGAM herve Ven 3 Juil 2020 - 22:11

» BATIMENTS ÉCOLE TYPE LÉOPARD
par marienneau jean-michel Ven 3 Juil 2020 - 12:53

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] P621 Aber-Wrach
par TECTAM Ven 3 Juil 2020 - 12:38

» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 12
par coutil Ven 3 Juil 2020 - 8:38

» GUEPRATTE F714 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Ven 3 Juil 2020 - 6:49

» MISTRAL (PHA)
par COLLEMANT Dominique Jeu 2 Juil 2020 - 21:58

» [Divers les nucs] SNLE
par pinçon michel Jeu 2 Juil 2020 - 17:40

» [Divers les Nuc] Le BARRACUDA
par lefrancois Jeu 2 Juil 2020 - 16:55

» [ Blog visiteurs ] Recherche renseignements Curtiss SB2C5 codé BB.3 avec un éléphant volant sur le haut de dérive
par Charly Jeu 2 Juil 2020 - 10:43

» [Les écoles de spécialités] Ecole TER et Ecole des Détecteurs de Porquerolles
par Laurent Jeu 2 Juil 2020 - 6:54

» [ TOUS LES C.F.M. ET C.I.N. ] CFM BREST
par J-L-14 Mer 1 Juil 2020 - 16:43

» LA FAYETTE F710 (FREGATE)
par Bureaumachine busset Mer 1 Juil 2020 - 7:18

» COMMANDANT ROBERT GIRAUD (AVISO)
par J-C Laffrat Mer 1 Juil 2020 - 0:00

» [ Divers frégates ] Frégate (FREMM) Provence D652
par Charly Mar 30 Juin 2020 - 23:53

» ARROMANCHES (PA)
par christian 84 Mar 30 Juin 2020 - 21:09

» [ Logos - Tapes - Insignes ] ÉCUSSONS ET INSIGNES - TOME 2
par larcher Mar 30 Juin 2020 - 19:10

» Port de La Seyne-sur-Mer (83)
par Michel Roux Mar 30 Juin 2020 - 12:39

» [ Marins des ports ] Dock flottant de 3800 tonnes qui est parti de Brest pour Papeete en mai 74 (recherche camarades)
par Charly Mar 30 Juin 2020 - 12:33

» [ Recherches de camarades ] Recherches camarades BE Aunis de 78 à 80
par guymichel Lun 29 Juin 2020 - 22:26

» [Vie des ports] Marseille
par KLETKE Lun 29 Juin 2020 - 19:06

» DE GRASSE (CROISEUR)
par J-L-14 Lun 29 Juin 2020 - 16:49

» GLOIRE (Croiseur)
par Doubi7 Lun 29 Juin 2020 - 16:11

» [ Histoires et histoire ] Naufrage du Chalutier Militaire AD 157 Marie-Yette en mars 1940.
par Charly Lun 29 Juin 2020 - 11:27

» [Campagnes] Mers el-Kébir
par Laurent Dim 28 Juin 2020 - 19:51

» LES CONTRE-TORPILLEURS
par Manuel AUNON Dim 28 Juin 2020 - 10:41

» CROISEUR ÉCOLE JEANNE D'ARC
par JACQUES SOUVAY ou BILL Dim 28 Juin 2020 - 9:18

» INDOMPTABLE (SNLE)
par kerneve Dim 28 Juin 2020 - 8:53

» [ École des Mousses ] École des Mousses
par douzef Sam 27 Juin 2020 - 22:08

» [ Divers Gendarmerie Maritime ] Gendarmerie Maritime
par Christian DIGUE Sam 27 Juin 2020 - 15:40

» [Divers Djibouti] Coopération franco-djiboutienne
par Manuel AUNON Sam 27 Juin 2020 - 14:12

» [Divers E.A.M.F.] Figures de l'EAMF
par nozieres Sam 27 Juin 2020 - 9:24

» VIEUX ET TRÈS VIEUX BÂTIMENTS
par PAUGAM herve Ven 26 Juin 2020 - 22:24

» LIVRE D'OR (Discussions non autorisées)
par loulou06000 Ven 26 Juin 2020 - 21:24

» [Aéronavale divers] Breguet Alizé BR 1050
par casinogarage Ven 26 Juin 2020 - 20:36

» [ Blog visiteurs ] Recherches des photos ou archives sur Robert Peroux
par Invité Ven 26 Juin 2020 - 1:46

» FLOTTILLE 23 F
par J-C Laffrat Jeu 25 Juin 2020 - 22:11

» [Les batiments de ligne] PROVENCE - 1913
par jean-claude BAUD Jeu 25 Juin 2020 - 19:35

» [Aéronavale divers] Pédro
par fage03 Jeu 25 Juin 2020 - 18:44

» [VIE DES PORTS] PORT DE TOULON - VOLUME 004
par dan83143 Jeu 25 Juin 2020 - 18:42

» [ Divers - Les classiques ] La vie à bord d'un sous-marin classique
par Laurent Jeu 25 Juin 2020 - 17:51

» [Campagne] DIÉGO SUAREZ - TOME 018
par gene Jeu 25 Juin 2020 - 12:20

» [Les batiments de ligne] RICHELIEU ET JEAN BART - TOME 2
par J-L-14 Jeu 25 Juin 2020 - 11:58

» [Campagnes] MAYOTTE
par Jean-Léon Jeu 25 Juin 2020 - 11:53

» BLAVET (BDC)
par Laurent Jeu 25 Juin 2020 - 8:11

» MONTCALM (CROISEUR)
par JONCQUET Mer 24 Juin 2020 - 18:50

» LE VOLTIGEUR (E.C.)
par centime44 Mer 24 Juin 2020 - 18:42

» NARVAL (SM)
par Manuel AUNON Mer 24 Juin 2020 - 14:50

» [Les ports militaires de métropole] Port de LORIENT
par lefrancois Mer 24 Juin 2020 - 13:57

DERNIERS SUJETS


[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Liensamis

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

JPB46
JPB46
MATELOT
MATELOT

Age : 75
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Equi NON

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par JPB46 le Mar 28 Oct 2014 - 20:38

Bonsoir J.C.L. désolé de perturber à nouveau ton post
mais je ne peux m'empêcher de parler du DO 26
tellement réussi avec toutes ses particularités
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Img62611
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Img62510
petite incartade dans ton post...et avec toutes mes excuses
( l'univers des avions..éditions Gründ )

DALIOLI
DALIOLI
SECOND MAITRE 1ère CLASSE
SECOND MAITRE 1ère CLASSE

Age : 78
Électricien [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Aero10

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par DALIOLI le Mer 29 Oct 2014 - 11:18

Navire porte-aéronefs, Le Foudre, expérimenté avant la guerre 14.
Embarquement d'un Caudron G3 à flotteurs lors d'un concours d'hydravion à Monaco.
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 0416"Histoire de l'aviation" Gründ.



[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Insig198

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Insign11[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Pingou11

† Serge BAVOUX
† Serge BAVOUX
MAÎTRE PRINCIPAL
MAÎTRE PRINCIPAL

Age : 91
Mécanicien [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Aero10

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par † Serge BAVOUX le Dim 2 Nov 2014 - 20:36

Je n'étais pas venu sur ACB depuis un certain temps; because mes ennuis de santé.
Très intéressantes ces histoires d'hydravions qui m'ont tant fait rêver dans ma jeunesse.
Salut aux anciens René et Jean Claude L et aux autres aussi!



[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Rubanreconnaissance  [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Insig206
Salut et fraternité !

† SEGALEN Georges
† SEGALEN Georges
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 60
Mécanicien équipage NON

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par † SEGALEN Georges le Dim 2 Nov 2014 - 20:54

Je vois que le sujet sur cet avion a repris de plus belle
peut-être qu'à présent je peux espérer une réponse concernant le DORNIER DO24 du premier post.
et donc au sujet qui y est attaché, ICI



[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Rubanr10
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 013 Je reste Chouf à vie dans le cœur.

J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 94
Radio [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Aero10

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par J-C Laffrat le Lun 3 Nov 2014 - 9:00

Contribution sur l'histoire de cette période pendant laquelle les liaisons ministérielles s’organisaient dans la Marine.

Septembre 1944, l’Etat-major General de la Marine quitte Alger pour la rue Royale mais la SL/EMG reste à Cuers avec quelques JU 52 en attendant qu’Orly redevienne opérationnelle ; c’est également en septembre que Charles Tillon, né à Rennes, est nommé ministre de l’Air.

Décembre 1944, les premiers Dornier 24 sont livrés par la SCAN de Sartouville à la 9FTr basée à Saint Mandrier.

Pendant toute l’année 1945 Charles Tillon fait des déplacements sur les bases de l’Armée de l’Air nouvellement reconstituées, avec les appareils de liaison de l’AA.

Octobre 1945 les moyens de transport de la Marine sont transférés de Cuers aux Mureaux avec quelques JU 52, cette Escadrille de Transport de la Métropole comprend la SL/EMGM, Section de Liaison de l’Etat-major General de la Marine.

Charles Tillon prend le portefeuille de ministre de l’Armement dans le deuxième gouvernement de Gaulle et le garde dans le gouvernement Félix Gouin.

Compte tenu de ce qui précède et de ses relations avec le maire, il est plus plausible que ce soit en 1946 qu'un DO-24 de la 9FTr ait amené Charles Tillon à Concarneau. Vu ses nouvelles fonctions il pouvait disposer des JU 52 de la SLEMGM, mais ils étaient assez lents et pour se poser à Concarneau l'hydravion était préférable. En 1947 Charles Tillon fut évincé du gouvernement Gouin.

Pour l'emploi du DO-24,voilà ce qu'on peut avancer du point de vue Aéronautique navale.

Pour le reste, charge à M. Robert de partir en recherche dans les articles de la presse locale d'époque qui seules pourraient confirmer ce petit évènement, avec les risques d' inexactitudes qu'elles comportent en général. La recension de l'histoire n'est faite que de patientes recherches.







Dernière édition par J-C Laffrat le Lun 3 Nov 2014 - 9:18, édité 2 fois



[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Jc_laf10 [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Rubanr10 [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]

† SEGALEN Georges
† SEGALEN Georges
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Age : 60
Mécanicien équipage NON

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par † SEGALEN Georges le Lun 3 Nov 2014 - 9:17

Merci pour ta réponse et les renseignements
j'en ferai part à JM Robert.



[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Rubanr10
[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 013 Je reste Chouf à vie dans le cœur.

J-C Laffrat
J-C Laffrat
PREMIER MAÎTRE
PREMIER MAÎTRE

Age : 94
Radio [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Aero10

[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Empty Re: [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER DO 24

Message par J-C Laffrat le Dim 21 Juin 2020 - 11:03

Suite à l'évocation du DO-24 dans les souvenirs d'André Digo ,j'en rajoute une tartine sur cet Hydravion
Tout d'un seul trait vous saurez tout sur son histoire .Ce texte est emprunté au regretté Jacques Moulin qui a consacré tout un blog sur es Avions et les bases d'AFN.
Spoiler:

Après la libération, l’usine SCAN (ex CAMS) de Sartrouville, qui avait produit durant l’occupation près d’une cinquantaine (la quantité réelle est inconnu mais doit varier entre 46 ou 54) de Dornier Do.24.T1 au bénéfice des Allemands, fut remise sur « rail » et repris la construction des hydravions Dornier 24, ce fut trente-neuf autres qui furent produit pour l’Aéronautique navale Française. Ils furent utilisés dès leurs mises en service au sein de l’escadrille 9.FTr (qui devient 30.S en 1946), puis à la flottille d’exploration 9.F, à l’escadrille 20.S du SAMAR et enfin à l’escadrille 53.S école de pilotage d’Hydravion. Ils ont été retirés du service en 1953, leur sort final n’est pas connu.
Les fuselages étaient construits à Sartrouville, les ailes à Creil, et les plans fixes et les dérives à Caudebec en Cau.Le trimoteur Do 24, qui reprenait la formule en vogue de l'hydravion à aile parasol (une aile suspendue au-dessus de l'avion par des mats), effectua son premier vol en juillet 1937 ; un accord de fabrication sous licence fut peu après conclu avec les Hollandais. Un petit nombre de Do 24K construits en Allemagne furent livrés à la Luftwaffe. La production de l'appareil aux Pays-Bas se poursuivit après l'invasion du pays par les Allemands ; elle fut également assurée en France occupée par la CAMS.
Les Do 24 allemands assurèrent principalement pendant la guerre des missions de sauvetage en mer (Do 24N-1), de reconnaissance maritime et de transport (Do 24T-1 et T-2). Certains appareils parmi les 255 construits terminèrent leur carrière au sein de la RAAF, de la force aérienne suédoise, du service de sauvetage en mer espagnol ou de la Marine française.
Parce que les lignes de front se sont élargies dès 1942, en particulier autour de la Méditerranée et de la mer Noire, les lourdes pertes des Do-24 exigeaient une production plus importante de ces appareils. Pour augmenter la production les autorités allemande décidèrent de sous-traiter la fabrication en plus de Fokker à Amsterdam et à la SNCAN (ancienne usine CAMS) basé à Sartrouville (près de Paris).
Fokker a livré son premier avion (entièrement composé de composants fabriqué en Hollande) le 13 mai 1942. Par la suite Fokker augmenta la production jusqu’à 6 avions par mois. Toutefois, en raison du bombardement des installations de Fokker la pleine capacité de production n'a jamais été atteinte. Le premier Do 24 française a été livré, ce n’était pas vraiment un appareil français, mais seulement assemblés à partir de pièces venant de Hollande. En France, la production en sous-traitance fut également répartie dans un certain nombre de grande ou de plus petite usine, par exemple à Méaulte, Les Mureaux et de Caudebec en Cau.A la date du 31 août 1943 un total de 11 T-1, 38 T-2 et 132 T-3 ont été produites par les différentes usines chargées de la fabrication.
En plus de la Luftwaffe, de la Hollande (avant-guerre) seule l'Espagne a reçu des Do 24, du type T.3. L'Allemagne assiégée et son territoire s'amenuisant n'en ayant plus besoin, 12 exemplaires furent livrés à l'Espagne à l'été et en automne 1944. Convoyés d'Allemagne à Pollesa (Majorque) ou ils furent basé jusqu’au milieu des années 70 pour le SAR (Sauvetage en Mer) en Méditerrané, des missions de reconnaissance et de sauvetage en Méditerranée et au-dessus de l'Atlantique. Tous les avions utilisés en Espagne faisaient partie de ce lot, au moins un est conservé au Muséo del Aire à Madrid Quatro-Vientos.

Fabrication française :

Durant l’année 1942, les usines SNCAN (ex CAMS) de Sartrouville furent chargées de la construction en France de Do 24, un certain nombre furent livrés à l’Allemagne, mais dès la libération, la fabrication repris pour le compte de la France, un certain nombre d’accessoires étaient disponible, les pièces étaient fabriqué a plusieurs endroit dont les usines de Creil et de Méaulte, Les Mureaux et de Caudebec.
À partir de juillet 1941, la France fut donc contrainte de faire fabriquer par la SNCAN à Sartrouville 6 avions par mois, mais cela ne se passa jamais sans problèmes. Elle en fabriqua au total environ 46 pour la Luftwaffe.Le premier avion (CM + IJ) fabriqué en France fut livré en Octobre 1942 et a été suivie par un deuxième avion un peu plus tard en Janvier 1943 et début 1944 la production n’était encore que de seulement 21 appareils. Après cela, jusqu'à la libération de l'usine en Août 1944, seulement 27 autres ont été livrés à la Luftwaffe.
Si les grosses pièces de ces appareils étaient fabriquées par SNCAN et par ses sous-traitants, la plus grande partie de ses accessoires (appareil de bord, moteur, radio, etc…) arrivaient d’Allemagne.
Après la libération, elle continua à en fabriquer pour l'Aéronavale qui en utilisa 39 ou 40 entre la fin de 1944 et septembre 1953.

Utilisation par la France :

Ces hydravions seront utilisés par plusieurs flottilles ou escadrille de l’aéronautique Navale.
Les premiers appareils seront livrés à la Flottille 9.FTr (Tr= transport) anciennement baptisé 4.S et qui deviendra à partir du 1 janvier 1946 la 9.F basé alors à Karouba (près de Bizerte en Tunisie), les Dornier Do24 resteront en dotation dans cette flottille ou les Dornier seront chargé de missions de transport mais aussi de missions SAR et de patrouille maritime air-mer sur les côtes de l’Afrique du Nord. Les Do 24 seront abandonné en avril 1951 et la flottille sera rééquipée d’Helldiver.
Les mêmes missions de SAR et de patrouille maritimes, pour le nord méditerranée, seront aussi exécutés par l’escadrille 20.S et ses Dornier Do.24, cette unité basée à Aspretto en Corse avait été créé en avril 1946, elle sera dissoute en octobre 1949.
Une autre escadrille la 30.S basé à Saint-Mandrier exploita des Do24 jusqu'à sa dissolution le 15 janvier 1952, les hydravions survivants seront alors remis à la 53.S.
L’escadrille 53.S, école de pilotage d’hydravions (EPH) reconstituée à Hourtin en juin 1946, avec (entre autres) des Do 24, était destiné à la formation et à la transformation des pilotes d’hydravion, basé à Hourtin jusqu’en 1950, puis à Karouba, puis à Dakar où elle sera dissoute en 1958. La 53.S qui était déjà équipés de ce type d’appareil reçu les derniers représentants de l’espèce. L’escadrille les conservera jusqu'à leurs retraits du service en 1953.
Un Do 24 sera aussi utilisé un temps, à la CEPA de Saint-Raphaël, mais il ne semble pas avoir été affecté à l’escadrille 10.S qui regroupait les appareils affecté de la CEPA, mais de toute façon le slip d’hydravion le plus proche était à Saint-Mandrier...Les appareils utilisés par la Marine, étaient dépourvu de tourelle dorsale, mais les deux autres tourelles de proue et de queue pouvaient être équipés de mitrailleuses, dont nous ne connaissons pas le type, les tourelles vitrée étant absente les trous étaient obturé par des trappes, les appareils allemands étaient eux équipes de mitrailleuses type MG 15.
Les Dornier 24 T de la Marine étaient équipés (probablement pas tous) de radar Mk XIV d’origine anglais, le poste de radariste avait été installé dans le compartiment arrière au niveau de la tourelle dorsale, il s’agissait juste d’un siège installé devant un écran, posé sur une tablette en bois entourés de rideau suspendu à des tringles (1)
Il semble que les Do 24 aient été équipés de poste radio français, avec antenne pendante avec lest et moulinet comme celle utilisé en 1939, il semble à peu près établi que ces postes étaient des SARAM 3-11, comme sur les Ju 52 et les premier Martnet.
C’est très probablement en 1953 que les derniers hydravions Dornier Do 24 ont été retirés du service, il est dit souvent que ces appareils auraient été livrés à l’Espagne, cela semble faux, ou alors uniquement pour les pièces de rechange, les Do 24 espagnols avaient été livré par les allemands pendant la guerre, mais il est possible que ces appareils aient été fabriqué par la CAMS, sur le contingent allemands, mais c’est peu probable la CAMS fabriquant des type T.1 et les appareils livrés à l’Espagne sont des T.3, les appareils espagnols étaient eus équipés de tourelle dorsale.© Jacques Moulin 2013



[Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Jc_laf10 [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Rubanr10 [Les anciens avions de l'aéro] Hydravion DORNIER  DO 24 - Page 2 Insig200

"Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver."
[ Pierre Dac ]


    La date/heure actuelle est Mar 14 Juil 2020 - 23:54